Toutes les thématiques / Coaching / Comment planifier son pic de forme et sa saison sportive ?
Comment planifier son pic de forme et sa saison sportive ?

Comment planifier son pic de forme et sa saison sportive ?

Définir ses objectifs de compétitions

Une nouvelle saison se profile et de nouveaux objectifs sont en prévisions ? Tout d’abord il faut se définir des objectifs sportifs qui nous motive. Préparer un triathlon full distance (XL) ou un marathon demande un certain engagement et une bonne régularité dans les entraînements. Avoir un objectif qui nous fait rêver permet de se dépasser et d’aller s’entraîner quand les conditions deviennent difficiles. Par exemple en hiver avec une météo dégradée et des jours réduits, il sera plus difficile de se motiver à aller courir ou enchaîner des séances de home-trainer. Il est donc important de trouver la compétition comme principale objectif assez tôt. Vous pouvez pour cela utiliser le calendrier des compétitions iDO et ajouter la compétition à votre calendrier personnel afin de vous rappeler que l’objectif approche.

Calendrier des compétitions iDO sport app

Veillez à définir des objectifs intermédiaires qui permettent à la fois de se préparer mais également de ne pas tout miser sur une course d’un jour. L’intérêt est double puisque cela permet d’arriver à l’objectif principale mieux préparé et avec moins de pression mais également de réduire la frustration en cas de mauvaise course ou tout simplement d’un aléas qui vous ferait rater la course. Pour votre objectif principale visez un challenge qui représente pour vous (et pour vous seul) un véritable défi sportif. Faites en sorte que cette objectif soit compatible avec votre calendrier personnel et professionnel afin de pouvoir prévoir suffisamment de périodes de régénérations et d’arriver le jour de la course sans stress et dans les meilleurs conditions possibles pour performer.

Qu’est ce que le pic de forme

Pic de forme

On a tous entendu parler du pic de forme, le moment où on est au maximum de nos possibilités ! De façon plus précise, le pic de forme représente une courte période de temps où votre niveau sportif (capacité physique) sera le plus élevé possible ET la fatigue sera la plus faible possible . Afin de pouvoir planifier et arriver à votre pic de forme il faudra donc surveiller votre entraînement mais également votre niveau de fatigue . Le niveau de fatigue doit prendre en compte la charge d’entraînement sportive et votre charge du quotidien. Sur iDO vous pouvez noter votre niveau de forme au jour le jour afin que votre charge soit calculée en fonction de vos séances réalisée mais également de vos données comme le stress au travail ou les mauvaises nuits.

Comment atteindre son pic de forme le jour de la course ?

Pic de forme

Comme on vient de le voir il est possible de suivre son entraînement et son niveau de forme au quotidien jusqu’au jour de la course. Analyser après course c’est intéressant mais pouvoir prévoir son pic de forme en avance c’est quand même bien plus utile. Nous sommes les premiers à avoir mis en place un système révolutionnaire de calcul prévisionnel de charge. En mettant les séances en avance vous pouvais voir la tendance de votre forme / fatigue dans le futur . Et iDO a décidé d’aller encore plus loin en permettant aux coachs de définir des cycles d’entraînements (micro-cycles) hebdomadaires qui définissent les grandes lignes de la saison. La solution pour programmer votre prochain pic de forme et arriver au top à votre prochain marathon, ironman ou autre défi sportif.

Comment définir les cycles d’entraînement ?

Cycle et Pic de forme
Programmation de la saison avec les micro-cycles sur iDO

Ne serait-il pas plus intéressant de pouvoir planifier votre pic de forme des mois avant la course ?

Pour cela il vous faudra de définir les différents cycles d’entraînement … et récupération de votre future saison sportive. La saison se découpe en plusieurs phases de préparations en vue de l’objectif qui doivent prendre en compte les contraintes externe comme le travail, les vacances, la famille … Ces phases intègrent des périodes de travail mais surtout des périodes de récupération.
La périodisation classique se compose d’une période de développement général, suivi de périodes plus spécifique de développement en fonction de la longueur et la difficulté de l’objectif et enfin un période de récupération juste avant l’objectif pour arriver avec le pleins d’énergie le jour J. Ces dernière années un effet de mode avec la périodisation inversée (intensité en début de préparation) mis en avant par la Sky et le Froome des grands jours. De mon point de vue cette préparation n’est adapté que pour des sportifs accomplis qui peuvent s’entraîner dans des régions du sud en hiver. L’hiver est en effet sujet aux blessures, la fatigue hivernale liée à l’intensité augmente ce risque . Des études montrent qu’en fonction des objectifs (plutôt sprint ou endurance) les résultats ne sont pas forcément probant.
Nous reviendrons plus en détails sur la périodisation dans un un prochain article.

Si vous avez des conseils ou méthodes pour planifier votre saison, n’hésitez à nous les partager ! Chez iDO nous sommes à l’écoute des sportifs et de leur pratique afin de leur offrir un outils sur mesure.